Accueil Les Histoires Aliko Dangote : Reussir en Afrique
Aliko Dangote : Reussir en Afrique

Aliko Dangote : Reussir en Afrique

0
0

Aliko Dangote, né le à Kano, Nord du Nigeria, est un homme d’affaires nigérian d’origine Haoussa, considéré comme l’homme le plus riche d’Afrique. La valorisation de ses parts dans ses quatre sociétés cotées en bourse s’élève à plus de 25 milliards de dollars, selon le classement 2014 des plus grosses fortunes du monde du magazine Forbes.

Aliko Dangoté débute dans le monde des affaires en 1977 grâce à un apport de son oncle de 500 000 nairas et 3 camions de ciments provenant de son grand-père et d’un prêt remboursable sur deux ans.

Le ciment étant une denrée rare et chère à l’époque dans le pays, son entreprise se développe très rapidement pour devenir Danogite Cement.

En 1980, Aliko Dangote s’installe à Lagos pour développer son entreprise. Le coup d’état de 1983 s’avère être une aubaine, la junte militaire ayant emprisonné tous les grands hommes d’affaires de la ville, libérant ainsi de vastes marchés. En 1981, le Dangote Group est créé. Il investit alors dans le sucre, l’importation de riz, et également dans une banque qui fera ensuite faillite.

À la fin des années 1980, inspiré par le modèle industriel brésilien, il se lance dans l’industrie. Son groupe construit une raffinerie de sucre et une usine d’emballage pour les pâtes alimentaires que le groupe importe au Nigéria.

En juillet 2007, Forbes publie qu’avec 1,5 milliard de dollars, Oprah Winfrey serait la personne « noire la plus riche du monde ». Encore peu connu en dehors du Nigeria, Aliko Dangote a pris la parole publiquement pour déclarer qu’il était « bien, bien plus riche qu’Oprah Winfrey ».

Au premier semestre 2007, Aliko Dangote a introduit deux de ses treize sociétés sur le NSE (Nigerian Stock Exchange, la bourse nigériane) et la valeur de ses parts dans celles-ci a été estimée par les analystes à 10 milliards de dollars. L’une des deux sociétés cotées, Dangote Cement, est devenue la plus grosse capitalisation boursière du Nigeria. La valorisation de ses participations place directement Dangote parmi les hommes les plus riches d’Afrique, sachant que 11 de ses sociétés demeurent non cotées en bourse.

En 2013, son groupe possède la plus grande usine de production de ciment subsaharienne, Obajana Cement Plant. Ses projets d’investissement atteignent 10 milliards de dollars dont une part sur la construction de cimenteries en Afrique (Afrique du Sud, Zambie, Éthiopie, Sénégal, Mozambique et Cameroun).

En 2013, avec un conglomérat de banques, l’homme d’affaires investit dans la construction d’une nouvelle raffinerie de pétrole d’une capacité de 400 000 barils par jour, pour un coût total de 8 milliards de dollars[réf. souhaitée].

En juin 2013, il est le premier homme d’affaires du continent noir à dépasser le cap des 20 milliards de dollars (15,3 milliards d’euros) de fortune.

En 2014, il est classé parmi les « 50 personnalités africaines les plus influentes dans le monde » selon le magazine Jeune Afrique.

Il est un homme d’affaires singulier dans le sens où il s’évertue à respecter trois principes : « réinvestir ses profits dans le pays au lieu de cacher l’argent dans des coffres suisses, mener un train de vie modeste et tout miser sur le marché intérieur du pays le plus peuplé d’Afrique ». Il est toutefois critiqué pour avoir évincé des concurrents et fait jouer ses relations avec le pouvoir politique, notamment la dictature militaire en place jusque 1999 ou le président Olusegun Obasanjo, dont il a financé la réélection en 2003.

NesPourBriller

NesPourBriller.net est une initiative dont la mission première est de montrer à la jeunesse des modèles afin d’édifier une nouvelle génération d’Africains unis qui œuvrent pour sortir ce continent de sa léthargie. Cette initiative est née d’un constat: la jeunesse Africaine a le potentiel requis pour pousser notre continent vers le développement.

Laisser un commentaire