Accueil Le WebZine Portaits Moumouni Dagano, l’histoire d’une vie un peu spéciale !
Moumouni Dagano, l’histoire d’une vie un peu spéciale !

Moumouni Dagano, l’histoire d’une vie un peu spéciale !

0
0

Solide sur ses appuis, rusé et très adroit devant les buts, Moumouni Dagano est très certainement l’attaquant dont rêveraient beaucoup d’équipes. Toujours à la limite du hors-jeu avec son regard perçant comparable à la vision impeccable d’un aigle en plein vol, le célèbre numéro 9 aura marqué son temps en enfilant but après but. Si son histoire avec les Étalons du Burkina-Faso tend vers la fin, si ce n’est déjà la fin, elle aura été plus que belle pour « l’enfant du pays ».

Mais avant de porter haut les couleurs de la sélection nationale burkinabè, Moumouni Dagano a dû bâtir sa carrière et sa vie, une vie un peu spéciale même dirait-on. Piqué par le virus du football dès sa plus tendre enfance, l’homme est allé à la conquête de ses rêves. Même s’il se fait remarquer au Burkina-Faso, c’est en Côte d’Ivoire que Dagano ira se faire former avant de se jeter dans le grand bain. Vers la fin des années 90, le véloce attaquant burkinabè posera ses valises au Stella Club d’Adjamé, l’un des fleurons du championnat ivoirien. Il reviendra par la suite au Burkina-Faso pour évoluer au sein de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) quelques années plus tard.

Après que son talent ait été reconnu sur le continent, Dagano partira pour la Jupiter League (D1 Belgique) dès l’année 2000 (Beerschot Anvers, Racing Genk). Puis, ce sera au tour de la Ligue 1 (D1 France) de l’accueillir de 2003 à 2008 (Guingamp, Sochaux). A 35 ans et après des saisons passées en Europe, le « serial buteur » burkinabè continue de faire parler sa classe du côté d’Al Saïliya Doha (Qatar). Au passage, Dagano aura été champion de Belgique avec le Racing Genk en 2002, et gagné la Coupe de France avec Sochaux en 2007.

En équipe nationale, Moumouni Dagano fait figure de véritable légende vivante. Vice-champion d’Afrique en 2013 avec les Étalons du Burkina Faso, il reste à ce jour le meilleur buteur de l’histoire de la sélection burkinabè. Dagano détient également le titre de meilleur buteur des éliminatoires de la CAN 2010 avec 12 buts inscrits en 12 matches.

Du haut de son mètre 86, Moumouni Dagano impressionne forcément et compte encore des millions de fans à travers le monde. Quoi qu’il arrive, il garde toujours à l’esprit que le Burkina-Faso est le point de départ de ses rêves, l’Afrique son plus grand soutien, et le monde le champ d’application de son génie et de ses coups d’éclats.

 

Richard OULAI Initiateur du projet Locomotive, rédacteur en chef et membre exécutif du projet Nés Pour Briller, passionné de communication et très porté sur les questions de développement personnel

Laisser un commentaire