Accueil Le WebZine Portaits Orphelie Thalmas, branchée comme jamais !
Orphelie Thalmas, branchée comme jamais !

Orphelie Thalmas, branchée comme jamais !

0
0

Talent, courage, volonté et « folle » envie de toujours se surpasser. Ajoutez à cela la joie de vivre et un optimisme « démesuré » et vous aurez les qualités de l’une des meilleures blogueuses de la place, sinon la meilleure : Orphelie Thalmas. Le parcours d’Orphelie Thalmas, c’est un peu le parcours hors du commun d’une femme qui a toujours rêvé de conquérir le monde. Une sorte d’étoile qui a réussi à briller plus que les autres en cassant certains codes de la vie. Aller à la rencontre de cette rédactrice des temps modernes, c’est côtoyer l’excellence de plus près. Mais comment cette jeune ivoirienne est-elle arrivée à un tel niveau de notoriété à un âge où beaucoup d’autres personnes se cherchent encore un chemin ?

Orphelie Thalmas aurait pu s’appeler « audace » sans que cela ne surprenne les personnes qui la connaissent véritablement. Sa fulgurante ascension sur les cimes de la vie puise essentiellement son origine dans son audace. Elle a eu l’audace de commencer et d’arriver jusqu’au bout quand bien même les choses devenaient dures au fur et à mesure qu’elle avançait. Orphelie Thalmas, c’est avant tout un Master 2 en droit international. Mais elle a préféré répondre à l’appel du destin qui se faisait de plus en plus insistant. Elle n’oublie pas au passage les journées et les nuits blanches passées pour être ce qu’elle est à l’heure actuelle. Elle a combattu la peur pour que sa foi et sa confiance en elle prennent le dessus. Elle a osé faire tout simplement ce que les autres ont rêvé de faire sans jamais essayer.

La jeune Orphelie affûte ses armes avec entêtement pour être la meilleure. Elle se prépare avec minutie et ses efforts ne tardent pas à payer : elle reçoit le prix de la meilleure blogueuse de Côte d’Ivoire en juillet 2014 décerné par l’Association des Blogueurs de Côte d’Ivoire (ABCI), le prix « média génération entrepreneur » en novembre 2015 récompensant le meilleur article sur l’entrepreneuriat, et tout récemment le prix du meilleur blog francophone africain (en 2016). Le tout grâce à la qualité de son travail et au dévouement auquel elle fait preuve dans la gestion quotidienne de son blog, Rythmes d’Afrique, Racines (RAR) en particulier dont elle est la fondatrice.

On pourrait passer des heures et des heures à parler d’Orphelie Thalmas, mais on retiendra l’essentiel. On retiendra surtout que miss Thalmas a été recrutée par  « TRACE FM Côte d’Ivoire » en octobre 2015. Au service digital et marketing, elle est chargée d’élaborer la stratégie digitale de ce média.

Blogueuse spécialisée en arts et culture, membre du réseau des journalistes culturels de l’Afrique Subsaharienne, de l’Association des Blogueurs de Côte d’Ivoire (ABCI), Orphelie a toutefois un caractère trop marqué qui pourrait agacer plus d’un, mais elle finit toujours par convaincre finalement son interlocuteur grâce à ses compétences techniques indéniables. Hyperactive, elle a la manie de vouloir tout faire en même temps et souhaite à tort ou à raison tout contrôler. Curieuse, travailleuse, battante et débordante d’énergie, elle a le mérite d’avoir convaincu assez tôt sur son talent. Ce qui lui permet de prêter sa plume à des entreprises de renommée internationale.

Depuis la commune cosmopolite de Treichville, au sud d’Abidjan (la capitale économique ivoirienne), Orphelie Thalmas a bâti sa réputation et conquis les cœurs de bon nombre de personnes. « C’était pas gagné » pour elle au début ! Elle est venue comme une inconnue. Puis, elle est devenue un espoir de la rédaction web (l’écriture en ligne), une princesse avant d’atteindre le statut de reine. A moins de trente ans et au regard de ce qu’elle a accompli, on pourrait être tenté de lever nos verres et de dire : « On aime Orphelie Thalmas. Pas vous ? »

Richard OULAI

Initiateur du projet Locomotive, rédacteur en chef et membre exécutif du projet Nés Pour Briller, passionné de communication et très porté sur les questions de développement personnel

Laisser un commentaire