Accueil Le Blog Petit, je n’aimais pas l’école… et pourtant…
Petit, je n’aimais pas l’école… et pourtant…

Petit, je n’aimais pas l’école… et pourtant…

3
0

Petit, je détestais l’école
Et cela malgré les farandoles.
Je clamais haut et fort que
Les salles de classe m’empêchaient de rêver,
Et mettaient des balises à mon imagination.
Telle une prison où les âmes innocentes étaient façonnées,
L’école nous privait du libre arbitre
Et nous laissait à la merci de cet inconnu
Qui, par une simple appellation
Se faisait Maître de nos destins : l’instituteur.

Petit, je haïssais l’école
Et encore plus l’instituteur,Instrument principal de cette malversation,
J’aurais bien voulu prendre à témoins, la nation
De la souffrance que j’endurais.
Le maître était un dictateur. Pour lui, l’école était Obligatoire !
Et avec son vélo, il nous traquait même dans les champs,
Sillonnant le village afin d’endoctriner les parents encore sceptiques.
Méthodiquement, lentement, mais surement,
Il était arrivé à convaincre tout le monde
Au grand désarrois des enfants.

Petit, je n’aimais pas l’école
Mais Aujourd’hui je sais lire, écrire et beaucoup d’autres choses.
J’ai appris Molière, Kourouma, le français et les maths.
Je haïssais le maître
Qui, de mon destin, m’a rendu maître.
Un ennemi en OR qui a su par la patience,
M’ouvrir au monde et me donner la chance
De faire une trêve et de réaliser mes rêves.
Combien sont ces héros inconnus souvent incompris,
Qui façonnent nos vies en sacrifiant la leur ?
De bonnes gens qui ont fait de leur métier, une passion
Et qui, bien souvent, sont victimes de l’indifférence du monde.

Au nom de tous les élèves qui refusaient de se séparer de leurs mères les premiers jours d’école,
Au nom de tous les élèves récalcitrants à la maternelle,
Au nom de Doudou, Papou, Meli, Caro, Momo, Jojo, Andy, Flo,
E
t tous ceux que je n’ai pas cité mais qui se reconnaîtront surement,
Je tiens à vous dire : MERCI Prof !


Le 05 Octobre tous les enseignants du monde seront célébrés. Pour les nombreux sacrifices faits afin que nous ayons accès à une bonne éducation de base, nous ne devons pas rester indifférents. Soyons reconnaissants envers ceux qui nous ont formé et disons #MerciProf  Plus d’infos ici 

Cet article a enregistré (3) vues.

Andeka OULE Co-fondateur du projet "Nes Pour Briller". Écrivain en Herbe | Spécialiste Marketing Digital | Entrepreneur social, passionné de l’Afrique et de toutes les questions de développement. One Young World Ambassadeur depuis 2013.

Laisser un commentaire