Accueil Le Blog Plaidoyer : Je revendique le droit d’être laid
Plaidoyer : Je revendique le droit d’être laid

Plaidoyer : Je revendique le droit d’être laid

1
0

Il s’appelait Cédric et il avait 15ans. Elève en classe de 2nde dans un lycée publique, Cédric avait une petite malformation physique depuis sa naissance. C’était suffisant. Ses amis passaient le clair de leur temps à se moquer de lui. Il était laid disait-on.

Ses parents alertés à plusieurs reprises par ses changements brusques d’humeur et sa tendance à se renfermer de plus en plus sur lui-même chaque fois qu’il revenait de l’école décidèrent de lui faire voir un psychologue… Pour tout le monde l’affaire était close. Aucun nouvel incident, Cédric ne se plaignait plus, il ne disait plus rien.

Mais un jour le garçon reçoit un appel sur la ligne fixe du domicile. La conversation dure 3 minutes, puis il remonte dans sa chambre et se jette par la fenêtre. La chute lui est fatale.

Un fait divers me diriez-vous, mais après cet incident, une seule question me vient à l’esprit : Pourquoi ?

Mesdames et Messieurs, la cause que je m’apprête à défendre aujourd’hui, n’est pas seulement celle de Cédric, mais aussi celle de Arthur, de Nadia, d’Ismaël, de Bintou et des millions de personnes persécutées par une minorité se disant, plus belle physiquement et plus nantie.

Cette cause ne parait-elle pas peut-être aussi noble que les grandes causes internationales défendues dans cette salle aujourd’hui mais elle n’en est pas moins le terrible quotidien de milliers, voire de millions de personnes dans le monde.

En quoi notre apparence physique fait-elle de nous de nous des parias ? Au nom quoi se permettent-ils de nous classés du fait de notre pseudo laideur ? L’humanité tire sa force dans l’ensemble des différences qui la constituent.

J’accuse donc la société qui en cautionnant les pubs mensongères et la prolifération des concours de beautés, a formaté notre esprit au point où nous résumons l’être humain à son apparence. […]

Ma mère m’a toujours dit que j‘étais beau. Elle me l’a tellement répété que j’ai finis par le croire. Du coup les rares fois où l’on me disait le contraire, je répondais que jetais une créature de Dieu, créée à son image et à sa ressemblance. De ce fait je me considérais comme une personne exceptionnelle. J’y ai tellement cru que j’ai fini par grandir avec cet esprit de gagneur qui m’a fait voir le monde autrement.[…]

Cependant combien de personnes comme Cédric, ont accepté ce qualificatif insensé que la société leur attribuait ?

Je ne suis jamais senti moche parce que convaincu que je ne le suis pas. Et même si physiquement je ne ressemble pas aux mannequins des magazines, je  suis persuadé que dans le secret, ces personnes rêvent d’être comme moi : insouciant, libre, mais surtout fier d’être né d’une mère en OR et d’un père qui n’a jamais cessé de me témoigner son amour. Pour moi, les deux êtres les plus magnifiques que le Créateur ait conçu.[…]

Du reste l’apparence est souvent trompeuse et la beauté éphémère.[…].

Je revendique le droit d’être laid.

Cet article a enregistré (1) vues.

Andeka OULE Co-fondateur du projet "Nes Pour Briller". Écrivain en Herbe | Spécialiste Marketing Digital | Entrepreneur social, passionné de l’Afrique et de toutes les questions de développement. One Young World Ambassadeur depuis 2013.

Laisser un commentaire